Association loi 1901 d'entraide,d'insertion,d'animations bénévoles pour les personnes agées en maison de retraite, en résidence,en foyer logement.
           
LES ANIMAUX EN MAISONS DE RETRAITES

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Association Espoir-Assitance Index du Forum -> Espace Membres -> Témoignages de familles, de personnels, de visteurs, de membres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tartine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 23 Aoû - 17:47:22 (2009)    Sujet du message: LES ANIMAUX EN MAISONS DE RETRAITES Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Maison de retraite : Les animaux domestiques aident les malades d’alzheimer

L’entrée en maison de retraite est une rupture difficile, voire traumatisante, avec son environnement et ses habitudes quotidiennes. A cela peut s’ajouter la séparation forcée de la personne âgée et de son animal familier, qui a souvent partagé sa vie pendant de nombreuses années. Pour aider à ce passage délicat et parce qu’elle offre une forme de thérapie, près de la moitié des établissements acceptent aujourd’hui la présence d’animaux domestiques.

Conserver des repères en maison de retraite


Pour la plupart de nos aînés contraints d’entrer en institution, quitter le domicile et ses habitudes de toute une vie n’est pas chose facile. Le maintien de repères antérieurs et la possibilité de recréer un “chez-soi” dans un univers collectif en amenant par exemple son animal préféré sont parfois essentiels pour surmonter cette épreuve. Ainsi, la personne âgée accompagnée de son animal de compagnie s’oblige à des activités (le sortir, le soigner, le nourrit…), se sent utile, communique et conserve une relation affective au quotidien, ainsi qu’une certaine autonomie. Sujet d’intérêt et parfois de conversation, l’animal peut même servir de véritable thérapie pour les personnes renfermées ou agressives, au point que certains établissements organisent des séances de « zoothérapie » avec leurs résidents, faisant intervenir des animaux lors d’animations ponctuelles.

L’acceptation des animaux en maison de retraite


Si les animaux apportent d’indéniables bienfaits aux résidents, ils sont aussi source de désagréments, surtout dans un univers collectif. Perturbations, problèmes d’hygiène, bruits,… La condition essentielle pour conserver un animal domestique en institution est alors de pourvoir s’en occuper ! Par conséquent, si le résident atteint une phase de dépendance avancée, la séparation sera alors inévitable, et encore plus tragique. C’est l’une des raisons pour laquelle de nombreux établissements refusent d’accepter les animaux familiers. Certains préfèrent leurs présences ponctuelles ou extérieures. C’est le cas par exemple de la Cité Saint Joseph (Mayenne), une maison de retraite dont 70% des résidents sont atteints de la maladie d’Alzheimer : depuis plus de 30 ans, cette institution favorise la relation de ses résidents avec le monde animal en entretenant une mini-ferme dans son parc. Nourrir les lapins, les chèvres et les poules,… « canalise l’agressivité des résidents, les rend utile, et facilite la communication », témoigne l’un des membres du personne soignant.

Pour connaître la liste des établissements qui acceptent les animaux de compagnie, contactez Alzheimer Conseil au 0800.600.626.


Des spécialistes ont constaté les bienfaits suivants liés à la présence d'animaux :
  • elle permet de lutter efficacement contre la solitude et le stress,
  • elle stimule émotionnellement les personnes les plus vulnérables, atteintes notamment de déficits cognitifs et de la maladie d'Alzheimer,
  • elle crée des liens affectifs bénéfiques pour tous,
  • elle maintient ou rétablit le sentiment d'utilité,
  • elle est vecteur de relations sociales,
  • elle procure un sentiment de sécurité et favorise l'estime de soi,
  • elle structure la vie quotidienne des Personnes Agées par les activités qu'elle exige,
  • elle maintient l'indépendance de la personne et ralentit sa perte d'autonomie.

Revenir en haut
pipilleetjeannot
P&J Fondateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 10 142
Localisation: ANGERS 49 Maine et Loire
Loisirs: Bénévolat, Poésie, Voyages, Photos etc...etc...

MessagePosté le: Dim 23 Aoû - 22:18:27 (2009)    Sujet du message: LES ANIMAUX EN MAISONS DE RETRAITES Répondre en citant

 Oui tartine, nous avions vu ce sujet il y a quelques temps...très intéréssant débat...qui intéressera sûrement nos membres ....car, dans nos visites en maison de retraite, c'est vrai que très peu d'établissemnt acceptent les animaux...quelques uns les oiseaux....mais chiens et chats, c'est très rare...
Là aussi, il y a un vrais problème de disponibilté de personnel et aussi d'aménagements !

bisous de pierrette et jean.

_________________

http://espoir.clicforum.fr/t727-Sujets-de-prieres-du-jour.htm#p10529
http://youtu.be/9WYKxypg2_k


Dernière édition par pipilleetjeannot le Mar 25 Aoû - 18:11:25 (2009); édité 1 fois
Revenir en haut
Tartine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 24 Aoû - 17:40:02 (2009)    Sujet du message: LES ANIMAUX EN MAISONS DE RETRAITES Répondre en citant


Présence animale dans les structures médicalisées : plusieurs solutions
Différents moyens peuvent être choisis pour intégrer les animaux de compagnie dans les hôpitaux et les maisons de retraite. Si la Fondation 30 Millions d'Amis les encourage tous, sa priorité est de permettre aux personnes âgées sur le point d'intégrer une maison de retraite, de le faire sans avoir à se séparer de leur animal.
 
L'animal personnel :

C'est celui qui accompagnera son maître jusqu'au bout et qui doit être admis avec lui dans l'établissement.
 
L'animal visiteur :

Il peut s'agir de la famille ou des proches qui viennent voir le résident d'une maison de retraite, ce genre de visite étant très rare dans les hôpitaux français alors que les pays anglo-saxons y ont de plus en plus recours. Cette solution ne pose pratiquement jamais de problème et permet aux patients de voir leur propre chien ou chat.
 
Des maîtres bénévoles peuvent également se rendre régulièrement dans ces établissements, accompagnés d'animaux sélectionnés pour leur calme et leur douceur.

L'animal collectif :

L'établissement accueille un animal qui appartient à tous les résidents. C'est une sorte de mascotte. Elle a un rôle social et affectif, intervient dans des animations ou encore peut devenir co-thérapeute.

Les parcs animaliers :

Certains hôpitaux et maisons de retraite ont la capacité d'aménager des parcs accueillant des animaux de ferme. Une solution qui facilite les rencontres et la communication entre patients, personnel médical et familles.

L'hygiène n'est pas un obstacle à la présence des animaux
En 1994, dans sa thèse pour le doctorat vétérinaire, Myriam Septier explique que l'on peut pallier le problème d'hygiène en intégrant des animaux en bonne santé et en contrôlant leur reproduction. Il suffit donc d'appliquer ces principes dans les hôpitaux.

Dans les maisons de retraite, les règles d'hygiène sont encore plus simples : les chiens et les chats sont tatoués, lavés et brossés. Ils doivent également porter des colliers anti-puces et être vermifugés 2 à 3 fois par an. 


Un animal ne crée pas de surcroît de travail pour le personnel


S'il s'agit d'un animal collectif, ce surplus n'a pas lieu d'être dès lors que l'arrivée de l'animal est bien préparée avec un personnel formé. Les associations de protection animale peuvent répondre à toutes les questions d'organisation, de prévention et d'hygiène. S'il s'agit des animaux des résidents, la plupart s'en occupent fort bien eux-mêmes.



Un animal n'est pas une source de nuisances


Beaucoup de directeurs d'établissements craignent le bruit ou les risques de chutes que pourrait provoquer la présence d'un animal. Or, chacun sait qu'un animal bien éduqué n'est ni encombrant, ni gênant. Il convient simplement de structurer sa présence, de lui préciser quelle est sa place et ce qu'on attend de lui.
Revenir en haut
MumChantal
Administrateur/trice

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juil 2008
Messages: 2 218
Localisation: 38730 Isère
Emploi: retraitée

MessagePosté le: Mar 25 Aoû - 18:05:40 (2009)    Sujet du message: LES ANIMAUX EN MAISONS DE RETRAITES Répondre en citant

Peut être que plusieurs établissements pourront mettre ce procédé en place rapidement à la grande joie des résidents.
lors d'un reportage, j'avais vu qu'une maison de retraite avait bâti un abri pour un ane ou poney afin que l'animal ne soit pas séparé de son maître qui rentrait là.
Combien d'ainés ont du se séparer de leur compagnon, leur seul ami.

_________________



Conduisez-vous avec sagesse envers ceux du dehors.
Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel,
afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun. Col. 4 : 5 et 6

http://www.oasis-damour.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
pipilleetjeannot
P&J Fondateurs

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 10 142
Localisation: ANGERS 49 Maine et Loire
Loisirs: Bénévolat, Poésie, Voyages, Photos etc...etc...

MessagePosté le: Mar 25 Aoû - 19:02:37 (2009)    Sujet du message: LES ANIMAUX EN MAISONS DE RETRAITES Répondre en citant

 Tout le problèmes des animaux en maison de retraite et plus encore en maison de retraite hospitalieres ( les plus nombreux) est lié à la disponibilité des personnels et des locaux qui ne sont pas du tout adaptés.....

En 8 ans et plus de 400 établissements, nous avons du voir moins de 5 maisons disposants de stuctures permettants d'y faire séjourner des animaux...tous les reportages liés à ce sujet sont hélas basés sur des exceptions et c'est bien dommage..

bisou de pierrette et jean

_________________

http://espoir.clicforum.fr/t727-Sujets-de-prieres-du-jour.htm#p10529
http://youtu.be/9WYKxypg2_k
Revenir en haut
Tartine
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 26 Aoû - 21:32:14 (2009)    Sujet du message: LES ANIMAUX EN MAISONS DE RETRAITES Répondre en citant

Il y a une vingtaine d'années, la Cité St Joseph avait adopté un fox-terrier suite au décès de son maître, un monsieur âgé sur fauteuil roulant domicilié près du chef lieu de canton. C'était cela ou l'euthanasie. TITI s'est rapidement intégré dans la vie de l'établissement, tant avec les Résidents qu'avec les membres du Personnel. Il n'accédait qu'aux espaces communautaires à l'exception de la cuisine et de la salle à manger. TITI participait à la vie de la Cité St Joseph et même à la surveillance nocturne, avec l'Aide Soignante de service la nuit. Son attention aux Résidents a atteint un niveau que personne n'aurait imaginé. Quand une personne âgée de l'établissement chutait ou fuguait, TITI prévenait la première Aide Soignante de service qu'il rencontrait en lui tirant le bas du pantalon de sa tenue de travail. Il poussait sa conscience professionnelle à accompagner le Résident désorienté qui déambulait dans le parc et à prevenir dès qu'il franchissait l'entrée de la Cité St Joseph donnant sur la rue. Toute l'équipe était au courant 

TITI est mort de vieillesse mais son souvenir demeure bien graver chez les personnels anciens. TITI possède sa photo en bonne place
dans l'établissement
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 18:55:50 (2017)    Sujet du message: LES ANIMAUX EN MAISONS DE RETRAITES

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Association Espoir-Assitance Index du Forum -> Espace Membres -> Témoignages de familles, de personnels, de visteurs, de membres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation